Wolfgang Schauble le laquais : Le ministre allemand indigne au service des financiers et contre son propre peuple

Wolfgang Schauble le laquais : Le ministre allemand indigne au service des financiers et contre son propre peuple dans Bêtise humaine wolfgang_schaeuble_514_1f573

 

 

 

 

 

Wolfgang Schauble le laquais : Le ministre allemand indigne au service des financiers et contre son propre peuple

Gouvernement européen : il a osé !

Le pavé est lancé ! Wolfgang Schauble, le ministre des finances de l’Allemagne, vient d’annoncer qu’il se prononçait en faveur de la formation d’un gouvernement européen. La raison ? La bonne santé des marchés.

Le mercredi 16 mai 2012 à Aix la Chapelle, Wolfgang Schauble – avant combien d’autres ? – se prononce pour l’évolution des institutions européennes :

« Je serais pour un nouveau développement de la Commission européenne en un gouvernement. Je suis pour l’élection d’un président européen » rapporte le site d’Europe1.

Cet arrogant personnage, ce médiocre politicien qui, depuis son quartier général berlinois, s’arroge le droit d’orienter la politique économique de la Grèce, de l’ensemble d’un peuple qui n’a pas à faire les frais du vol organisé de ses richesses par quelques uns, justifie son horrible affront par – tenez-vous bien – la nécessité de la bonne santé des marchés :

« Nous devons œuvrer à ce que les marchés financiers gardent confiance dans la monnaie unique. »

Et, tout péteux qu’il devrait être de trahir son propre peuple, sa propre identité, il renchérit en affirmant que la Grèce « appartient indiscutablement a l’Europe ». Très cher Monsieur Schauble, si vous méritez encore cet honneur, sachez que bien que n’ayant aucun pouvoir sur sa situation géographique, la Grèce appartient encore à l’Union Européenne si, et seulement si, elle le souhaite effectivement, et par la voix de son peuple qui plus est.

Vos sacro-saints marchés qui ne recherchent que le profit, qui parient sur les cours des matières premières, sur l’effondrement d’entreprises ou d’états ou sur les guerres, le peuple n’en a rien a faire !

Vous avez choisi d’obéir aux véritables artisans de ce désastre – car vous n’avez, en fait, pas plus de pouvoir que de carrure – pour conserver vos privilèges, pour tenter de sauver un système qui vous est favorable pourtant en état de déliquescence, par peur des représailles dans le meilleur des cas.

Vous avez choisi de protéger ceux qui ont déjà tout au détriment de ceux qui n’ont rien.

Vous avez choisi de sacrifier, sur l’autel du profit, non seulement les peuples des différentes nations européennes mais également leurs identités.

Non, Monsieur Schauble, il n’est pas possible de sacrifier la souveraineté des états de cette façon.

Non, Monsieur Schauble, vous ne pourrez pas créer un super-gouvernement exerçant son pouvoir à distance depuis Bruxelles, ni même ailleurs.

Non, Monsieur Schauble, vous ne réunirez pas, sous une même bannière bleu étoilée, des nations qui, bien que souhaitant entretenir des liens pacifiques, ne veulent pas se voir gouverner par les technocrates européistes antidémocratiques dont vous faites partie.

Vous avez choisi votre camp, nul doute qu’il y aura beaucoup de perdants dans les prochaines années, et m’est avis que vous avez autant de chances que le peuple d’en faire partie.

Vous tomberez, Monsieur Schauble, ni digne, ni humain.

Al West
Agoravox

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

ACCIDENT DU 29.01.09 |
Dream Team |
laetitia93250 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | John Cena
| Actualités du Maroc et du m...
| clash03