Révélations : ‘Projet Phoenix’ le but de la micro-puce pour le contrôle humain

25 novembre 2011

Puce RFID

70414237p.jpgVoici le témoignage d’un homme, le Docteur Carl W. Sanders. ingénieur électronique, inventeur, auteur et expert-conseil auprès de nombreuses organisations mondiales, gouvernementales et de compagnies telles due IBM, General Electric. Honeywell, et Teledyn.

Nous extrayons pour nos lecteurs une traduction d’extraits d’un article datant de juillet 1994 de la revue australienne Nexus de langue anglaise, repris par le journal ‘Vers Demain ‘ de Rougemont (Canada) :

« J’ai consacré 32 années de ma vie dans la conception électronique, concevant des micro-puces dans le domaine biomédical. En 1968, je fus impliqué… dans un projet de recherche-développement concernant un pontage de moelle épinière… un projet qui nous emballait tous : il y avait 100 personnes impliquées et j’étais l’ingénieur principal en charge du dit projet… lequel aboutit à la micro-puce dont nous parlons maintenant une micro-puce que je crois être « la Marque de la Bête » ( mentionnée dans la Bible, dans l’Apocalypse de Saint Jean, chap. l3, vers, 13 à 16, dans lequel il est dit que personne ne pourra acheter ni vendre s’il n’en est marqué à la main ou sur le front. ). « Cette micro-puce est rechargée par les changements de température du corps humain… Plus d’un million et demi de $ furent dépensés pour trouver les deux endroits sur le corps humain où la température change le plus rapidement : le front… et le revers de la main. .

« Travaillant sur cette micro-puce, nous n’avions aucune idée qu’elle deviendrait un moyen d’identifier les gens : nous considérions ce projet comme étant une chose très humanitaire…

Comme ce projet de micro-puce commençait à évoluer, vint un temps où on nous expliqua que les pontages à la colonne vertébrale étaient une chose qui ne rapportait pas assez financièrement, et qu’on devait considérer d’autres applications pour cette puce. Nous avions remarqué en effet que la fréquence de la micropuce avait un grand effet sur le comportement humain, et l’on orienta alors nos recherches sur la possibilité de modifier le comportement humain avec la micro-puce : le projet se transforma presque en acupuncture électronique ( il avait pour objet d’émettre un signal dans certaines parties du cerveau pour provoquer des changements de comportement) »

« Un de ces projets pour la modification du comportement fut appelé le ‘Projet Phoenix’ destiné aux vétérans de la guerre du Vietnam. Nous avions une micro-puce que nous appelions la ‘micro-puce Rambo’ : elle pouvait causer un flux supplémentaire d’adrénaline… « 

« Il y a 250.000 éléments dans la micro-puce, y compris une petite pile au lithium. Je m’étais battu personnellement contre le choix du lithium comme source d’énergie pour ces piles dans le corps humain, mais la NASA se servait beaucoup du lithium en ce temps-là ; un médecin du Centre Médical de Boston m’avait dit que si la micro-puce se brisait, la concentration de lithium produirait une grave plaie, douloureuse et emplie de pus…

‘J’étais présent à une réunion où la question suivante fut posée ‘ Comment pouvez-vous contrôler un peuple si vous ne pouvez pas les identifier ! ? ‘… Des personnages comme Henry Kissinger et des responsables de la CIA y étaient présents »

« Comme nous développions la micro-puce et que la question principale était de se servir de celle-ci comme carte d’identité, ou comme moyen d’établir l’identité des gens, plusieurs choses nous furent demandées

‘ ils ‘ voulaient qu’y soient intégrés le nom et le visage de la personne, son numéro de sécurité sociale (codes internationaux inclus), ses empreintes digitales, sa description physique, la généalogie de sa famille, son adresse, son activité, des informations concernant ses rapports d’impôt, et son dossier criminel »

« J’ai assisté à 17 réunions à travers le monde (dont Bruxelles, Luxembourg, etc. . ) où ces sujets étaient discutés dans l’esprit d’un gouvernement mondial et d’une monnaie mondiale…

Il existe actuellement des projets de loi devant le Congrès américain qui permettent d’injecter la micro-puce à votre enfant dès la naissance, pour des fins d’identification (et sous prétexte de vaccination et de santé ). Le Président des USA a déjà (loi contrôle émigration art.100 de 1986) le pouvoir de décider de toute forme d’identification qu’il jugera nécessaire, que ce soit une marque invisible tatouée, ou une micro-puce insérée.

« Alors, je pense que vous devez regarder la vérité en face, mes amis : cette micro-puce, cette ‘Marque de la Bête’, n’est pas quelque-chose qui apparaît d’un seul coup (comme par miracle), cela fait des années qu’elle est en préparation ».

« Que celui qui est doué de l’Esprit d’intelligence et de sagesse discerne ». Ap 13, 18

Source : http://catholiquedu.free.fr/revelation/paroissiales/MARQUE.htm via rustyjames

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

ACCIDENT DU 29.01.09 |
Dream Team |
laetitia93250 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | John Cena
| Actualités du Maroc et du m...
| clash03